• A Nice, faillite en vue pour l'IEMSR, une école de gestion des risques

    La douzaine d'étudiants de l'Institut euro-méditerranéen en science du risque (IEMSR) vont pouvoir terminer leur année. Cette école, lancée en 2010 dans la foulée de l'Union pour la Méditerranée (UPM) pour fabriquer "une culture commune du risque" des deux côtés de la "Mare nostrum", a accumulé un passif de plus de 100 000 euros. Elle a obtenu, le 24 juin, du TGI de Nice la prolongation de quatre mois de son redressement judiciaire, prononcé en avril.

    Capture d'écran du site de l'IEMSR

    Cet article contient du texte uniquement
Subscribe to Education